STÉPHANIE RÉTHORÉ ET NATHANAËL GOUIN-MOSSÉ | CONCERT ALTO ET PIANO
Dimanche 27 mai 2012 / 18h00

DOTcomzz et le Collège Franco-Britannique de la Cité Universitaire Internationale de Paris sont heureux d’accueillir l'altiste Stéphanie Réthoré et le pianiste Nathanaël Gouin-Mossé.

Participation libre à la fin du concert.

# PROGRAMME

Dimitri Chostakovitch, Sonate pour alto et piano, opus 147 (1975)
Johannes Brahms, Sonate n°2 pour piano, opus 2 (1852)
Iván Solano, La Colère du Soleil, pour alto augmenté (2010)

# BIOS

Stéphanie Réthoré commence la musique avec le violon et l'alto à l'âge de 6 ans. Après avoir obtenu son Diplôme d'Études Musicales au CNR de Lille, elle entre au CNR de Rueil-Malmaison - où elle obtient à la fois un 1er Prix de Violon en 2000 et un 1er Prix d'Alto à l'unanimité en 2002 -, puis se perfectionne en alto au CNR de Paris.

En 2005, elle entre dans la classe de Bruno Pasquier au CNSM de Paris en alto, admise à l'unanimité. Elle obtient en juin 2010 son Master d’alto dans la classe de Gérard Caussé. Son projet personnel, intitulé Commande, réalisation et création d’une œuvre pour alto augmenté obtient la meilleure note et lui permet de se faire remarquer comme musicienne virtuose et visionnaire.

Passionnée par la musique de chambre, elle obtient deux 1ers Prix de musique de chambre à l'unanimité (à Lille puis à Gennevilliers), un 1er Prix en Sonate avec le pianiste Laurent Durupt (au CNSMDP), et se produit régulièrement dans plusieurs formations du duo à l'octuor : notamment au sein du Duo Amarante, du Sextuor Hypnos, ainsi que du Quatuor de la MPADT. Au sein de ces quatre formations et de différents orchestres (Orchestre National de France, Orchestre de l'Alliance, Orchestre des Lauréats du Conservatoire), elle a joué à travers la France dans plusieurs festivals (Festival du Pays d'Auge, Festival Musique dans le Grésivaudan, Centre International Raymond Dupuy, Festival européen Jeunes Talents), en Europe (au Musikverein de Vienne, Alte Oper de Frankfurt, au Budapest Bela Bartok Concert Hall, à Madrid, Barcelone, San Sebastian), à Madagascar, ainsi qu'à Paris (aux Invalides, aux Archives Nationales, à Radio France (pour les émissions « À l’improviste » et « Dans la cour des grands »), salle Gaveau, au Théâtre du Châtelet, au Théâtre des Champs Elysées ou encore salle Pleyel.

Attirée par de nouvelles sonorités et par l'essence libre de l'improvisation, Stéphanie Réthoré intègre la classe d'improvisation générative d'Alain Savouret au CNSMDP en 2006. Elle développe à travers cette pratique son propre dispositif électroacoustique, et obtient un 1er Prix d'improvisation en 2008 avec son Trio Rose Amère.

Nathanaël Gouin-Mossé commence l'étude du piano et du violon à l'âge de 4 ans au Conservatoire de Rouen où il travaille avec François Chaplin, puis au Conservatoire de Toulouse. À l'âge de 10 ans, Nathanaël joue déjà en soliste avec l'Orchestre de Chambre de Toulouse, sous la direction d'Alain Moglia dans une création de Patrick Burgan. Formé par Frédéric Vaysse et Thierry Huillet, son parcours est ponctué de premiers prix avec félicitations en Piano et Accompagnement au CNR de Toulouse.

En 2007, il est reçu a l'unanimité au CNSM de Paris dans la classe de Michel Beroff, Denis Pascal et Eric le Sage. Dès lors, il se perfectionne avec de grandes personnalités de la musique telles que Pierre-Laurent Aimard, Dimitri Bashkirov, Christoph Eschenbach, Menahem Pressler, Claire Desert, Christian Ivaldi ou encore les membres du Trio Wanderer. Il obtient ainsi son Master de Piano au Conservatoire de Paris (juin 2011). En septembre 2009, il remporte le premier prix du Concours Johannes Brahms en Autriche. Il se produit souvent dans de nombreux récitals à Paris et en province dans le cadre de Festivals (La Roque d'Anthéron, Orangerie de Sceaux, Orangerie de Bagatelle, Piano en Saintonge); également avec orchestre, comme dans le 23ème concerto K488 de Mozart (2008), la Fantaisie pour piano, chœur et orchestre de Beethoven (2010) ou encore le Carnaval des animaux de Saint-Saëns (2011).

Passionné de musique de chambre, il se produit avec les jeunes musiciens de sa génération tel que Fabrice Millischer (trombone), avec lequel il enregistre un CD intitulé Pérégrinations (2010, Flex Editions). Fondateur du Trio Werther, il obtient au sein de cet ensemble une médaille à l'unanimité au 55ème concours Maria Canals de Barcelone (2009), un prix de la presse au Concours de musique de Chambre de Lyon (2011) puis est invité dans le cadre des "Ensembles en résidence" au Festival International de la Roque d'Anthéron 2009 et 2010, au cours duquel le trio est amené à jouer en direct sur France Musique. Avec ce même trio, il réalise des tournées en Israël en octobre 2009 ainsi qu'en février 2011 pour de nombreux concerts à Jérusalem et Tel-Aviv. En août 2010, il remporte avec son partenaire violoniste Guillaume Chilemme, le premier prix du Concours international de duos de Suède à Katrineholm.

En septembre 2010, il est lauréat d'une bourse de la fondation Carla Bruni-Sarkozy qui lui permet de se perfectionner un semestre au sein de la prestigieuse Juilliard School de New York. A cette occasion, il travaille aux cotés de Jérome Lowenthal, Matti Raekallio et Vivian Weilerstein. Depuis janvier 2011, il étudie désormais auprès d'Elisso Wirssaladze (Hochschule de Munich), dans le cadre du programme Erasmus.

# INFORMATIONS PRATIQUES

Auditorium du Collège Franco-Britannique
Cité Universitaire Internationale de Paris
17 Boulevard Jourdan | 75014 Paris

Plan d'accès au collège franco-britannique

RER B : Cité Universitaire
Métro : Porte d’Orléans
Tramway T3
Bus 21, 88, 67
Périphérique : sortie porte d’Orléans ou porte de Gentilly (Parking public CHARLETY à proximité)
Point Vélib devant la Cité internationale

PRÉCÉDENT