JULIEN SORO | Carte blanche
Dimanche 24 février 2013 / 18h00

L’association Resonanta est heureuse d’accueillir à nouveau le saxophoniste Julien Soro qui s’était produit l’année dernière au Collège Franco-Britannique avec le groupe BigFour. Cette carte blanche est l’occasion pour lui de nous présenter ses derniers projets artistiques : duo Schwab-Soro (première partie) et trio DSK (seconde partie).

Avec le soutien du Collège Franco-Britannique (Cité Universitaire Internationale de Paris) et de l’entreprise Joseph Cartron.

Participation libre à la fin du concert.

# PROGRAMME

1ère partie : duo Schwab-Soro
avec Raphaël Schwab (contrebasse)

Vers la fin de l’année 2011, l’idée d’un duo atypique effleure l’esprit de ces deux musiciens qui se côtoient déjà depuis quelques années – des bancs du conservatoire de Paris à l’orchestre du guitariste Fred Maurin, Ping Machine. La rencontre des deux compères et de leurs instruments, contrebasse et saxophone alto, fait vite des étincelles ! La poésie est au centre de leurs (d)ébats. Les compositions brèves et tranchantes issues de la plume inspirée de Raphaël Schwab, deviennent le terrain de jeux pour les deux improvisateurs qui, en toute complicité, partagent avec leur public de purs moments de grâce, d’humour et de folie.

2nde partie : trio DSK
avec Pierre Durand (guitare) et Rafaël Koerner (batterie)

Le nom de ce trio n’est en rien une provocation ! Juste un clin d’œil, le souvenir d’un moment de fou rire partagé en répétition. Peut-être une preuve que le plaisir et l’écoute sont au cœur de cette rencontre musicale. Il y environ un an, Rafaël Koerner et Julien Soro, déjà complice de longue date, ont proposé à Pierre Durand de sessionner avec eux, comme on dit dans le milieu. Le guitariste, musicien hors pair, par sa capacité d’écoute et sa force de proposition, a très vite su trouver sa place. Le trio se produira ici, pour la première fois en concert : une performance free et survoltée qui ne s’appuiera sur aucune grille ou thème pré-établis, mais qui ne sera ni sans couleurs, ni sans histoires... La recherche d’une trance rythmique et sonore sera au centre de leurs préoccupations.

# BIOS

Julien Soro (saxophones)

Depuis sa conception, Julien baigne dans un univers de jazz. Il commence par apprendre le piano à l’âge de 5 ans, puis se met au saxophone à 11 ans. Au CNSM de Paris, en section jazz, il a eu l’opportunité de parfaire sa formation de saxophoniste et de compositeur. En juin 2007, il obtient le 2ème prix de composition au Concours National de Jazz de la Défense, le 1er prix de soliste et le 1er prix de groupe au Tremplin du Festival « Esprit Jazz » à Saint-Germain-des-Prés avec Inama (« La Boîte Noire » / Cristal Records / 2008). Il collabore avec le percussionniste François Kokelaere, le joueur de Kora Prince Diabaté, Francois Jeanneau, Jean Louis Chautemps ou encore Glenn Ferris qui ne se sont pas trompés en faisant appel à ses anches... En 2009 il fonde le quartet BigFour qui enregistrera prochainement à New-York son troisième disque. Il joue aussi depuis plusieurs années au sein du groupe Ping Machine.

Raphaël Schwab (contrebasse)

Titulaire du C.A. de Jazz depuis 2011, Raphaël a fait ses classes au conservatoire du Xème arrondissement de Paris, au CIM de Paris, avant d’entrer dans le département jazz du Conservatoire de Paris (CNSMDP), d’où il sort diplômé en 2009. Il a étudié notamment avec Christophe Wallemme et Riccardo Del Fra. Musicien éclectique, il participe à plusieurs ensembles de musique classique, contemporaine et jazz. Il prépare actuellement un enregsitrement en duo avec le saxophoniste Julien Soro.

Rafaël Koerner (batterie)

Rafaël commence l’étude de la batterie à 7 ans. À 16 ans il se consacre entièrement à la musique (DEM jazz à l’EDIM). Lors de workshops il rencontre des musiciens importants dans son évolution comme Jim Black, Steve Coleman, Tom Rainey, Fat Kid Wednesdays, Peter Perfdo, Ralph Alessi, Tyshawn Sorey, Marc Ducret et Dave Liebman. Début 2000, il commence à se produire sur scène avec différents groupes qui vont du reggae au jazz contemporain en passant par le rock, le slam et la chanson. À 21 ans, il enregistre son 1er disque avec la chanteuse chilienne Mariana Montalvo. Il est actuellement batteur de BigFour et Ping Machine (jazz contemporain), Taranta-Babu (jazz/rock/musique africaine) et Cartel Carnage (métal/jazz). Il enseigne actuellement la batterie au Conservatoire d'Ivry-sur-Seine et à l’EDIM à Cachan.

Pierre Durand (guitare)

Pierre étudie la guitare au Conservatoire du 7ème arrondissement de Paris, puis avec Philippe Lombardo et lors de stages de blues. Il passe ensuite à l’American School of Modern Music puis étudie avec John Scofield, John Abercrombie à Fribourg, au conservatoire de Noisiel et enfin au CNSM de Paris. Il obtient plusieurs prix lors du Concours national de jazz de la Défense notamment en 2002 avec le groupe Le Grand Rateau de Jérôme Rateau, en 2003 avec le groupe Rocking Chair de Sylvain Rifflet et Airelle Besson et en 2005 avec son « Roots » Quartet.

# INFORMATIONS PRATIQUES

Auditorium du Collège Franco-Britannique
Cité Universitaire Internationale de Paris
17 Boulevard Jourdan | 75014 Paris

Plan d'accès au collège franco-britannique

RER B : Cité Universitaire
Métro : Porte d’Orléans
Tramway T3
Bus 21, 88, 67
Périphérique : sortie porte d’Orléans ou porte de Gentilly (Parking public CHARLETY à proximité)
Point Vélib devant la Cité internationale

PAGE D'ACCUEIL