HÉLÈNE LATOUR ET MARION MARTINEAU | AU NOM DE L’ARCHET
Dimanche 16 décembre 2012 / 18h00

L'association Resonanta est heureuse d’accueillir Hélène Latour (violoncelle) et Marion Martineau (viole de gambe) pour ce concert mêlant œuvres baroques et contemporaines, duo et solo, le tout interprété sans interruption. Un authentique voyage musical et temporel à travers des siècles de création artistique.

Avec le soutien du Collège Franco-Britannique (Cité Universitaire Internationale de Paris) et de l’entreprise Joseph Cartron.

Participation libre à la fin du concert.

# PROGRAMME

Domenico Gabrielli, Ricercar n°1 (1689) pour violoncelle

Jacques Lambert du Buisson, Prélude (fin du XVIIe siècle) pour basse de viole

Joseph Bodin de Boismortier, Sonate n°2a (1734) pour violoncelle et basse continue

Tristan Murail, C’est un jardin secret, ma sœur, ma fiancée, une fontaine close, une source scellée... (1976/1994) pour violoncelle

Marin Marais, Les voix humaines tirées des Pièces de viole – 2nd livre (1701) pour basse de viole

Domenico Gabrielli, Ricercar n°2 (1689) pour violoncelle

Philippe Hersant, Le chemin de Jérusalem (2003) pour basse de viole

Jean-Baptiste Masse, Sonate n°3 (1736) pour violoncelle et basse continue

François Rossé, Streichlinge (2005) pour basse de viole et violoncelle

# BIOS

Née en 1984 à Bayonne, Hélène Latour étudie le violoncelle et la musique de chambre dans sa ville natale puis au conservatoire de Bordeaux où elle obtient la médaille d’or et le prix de la ville. Elle entre à seize ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle étudie avec Roland Pidoux et Xavier Phillips (violoncelle) ainsi que Claire Désert et Ami Flammer (musique de chambre). En 2006, elle se perfectionne auprès de Marc Coppey. Récipiendaire d’une bourse d’admission puis de la bourse Arsène-David, Hélène étudie aussi au sein de l’université de Montréal et obtient, en décembre 2009, sa maîtrise d’interprétation.

Durant ses années de formation, Hélène a eu l’occasion de participer à de nombreuses master classes (Anner Bylsma, quatuor Talich, trio Wanderer, Yegor Dyachkov) et de se produire dans différents festivals européens : Saison musicale en Ardèche, Les Musicales d’Hossegor, Musique en Côte Basque, Festival international de piano de la Roque d’Anthéron, Schubertiades (Barcelone), Les Journées Ravel, Rencontres de violoncelle de Bélaye… Après avoir obtenu, en 2006, le premier prix en sonate au concours international de San Sebastian (Espagne), elle effectue, en Catalogne, une série de concerts organisée par Les jeunesses musicales d’Espagne. Elle se produit par ailleurs régulièrement dans différents formations orchestrales (l’Orchestre Philarmonique de RadioFrance, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre des Pays de la Loire…)

Artiste empreinte de curiosité, Hélène couvre un large répertoire allant de Monteverdi aux compositeurs du XXIe siècle. Son intérêt pour la musique contemporaine l’a amenée, en 2008, à étudier avec le Nouvel Ensemble Moderne dirigé par Lorraine Vaillancourt ; en 2009, à participer à l’académie d’orchestre de Lucerne dirigée par Pierre Boulez ; en 2011, à se produire en solo dans une galerie d’art contemporain… Elle a aussi interprété de nombreuses œuvres pour violoncelle et dispositif électronique, notamment lors d’un concert live@CIRMMT à Montréal. En 2010, elle se rend avec l’ensemble Cairn au 45ème édition des Internationale Ferienkurse für Neue Musik à Darmstadt puis enregistre des œuvres de Raphaël Cendo (CD Furia, Aeon 1224). En 2012, Hélène intègre l’Orchestre de l’opéra de Rouen.
_________________

Née en 1982, Marion Martineau débute le violoncelle à la Roche-sur-Yon, puis au CRR de Nantes où elle obtient son prix dans la classe de D. Mérand ainsi que son prix de musique de chambre dans la classe de D. Cuiller. A 15 ans, elle est admise au CNSM de Paris où elle obtient quelques années plus tard son prix de violoncelle (classe de Roland Pidoux) et de musique de chambre (classe de Claire Désert). Son intérêt pour la musique ancienne l’amène à étudier d’une part la viole de gambe avec Christine Plubeau puis, au CNSM, avec Christophe Coin et d’autre part le violoncelle baroque avec Emmanuel Balssa au conservatoire Erik Satie à Paris.

Parallèlement à sa formation, elle participe en 2001 et 2002 à l’académie internationale de musique Chigiana à Sienne, avec Mario Brunello et Alain Meunier, où elle obtient deux bourses. En 2004, elle est lauréate de l’académie internationale de musique Maurice Ravel à Saint-Jean-de-Luz et se produit alors en quatuor avec piano aux côtés de Jean-François Heisser et Lorène de Ratuld au festival de l’Orangerie de Sceaux et au festival des Nuits musicales d’Arles. De 2005 à 2008, elle est invitée par Roland Pidoux aux Rencontres de violoncelle de Bélaye. A la viole ou au violoncelle baroque, Marion Martineau rejoint régulièrement L’Ensemble Baroque de Limoges (Christophe Coin), Le Concert d’Astrée (Emmanuelle Haim), Les Cyclopes (Thierry Maeder) avec qui elle enregistre en 2010 pour le label Zig-Zag Territoires la musique de Matthias Weckmann, Stradivaria (Daniel Cuiller), Les Siècles (François-Xavier Roth), Prometheus 21 (Raphaël Pidoux). Au violoncelle, elle joue régulièrement au sein de l’Orchestre Philharmonique de Radio-France et de l’Orchestre de Chambre de Paris.

Sa curiosité envers les autres formes artistiques et les musiques actuelles l’amène à travailler avec l’ensemble Cairn entre 1999 et 2003 et à interpréter, depuis juin 2009, la musique de scène du Malade Imaginaire composée par Marc-Olivier Dupin pour la Comédie-Française. Marion se produit également en récital solo, en duo avec Hélène Latour, en musique de chambre aux côtés de Boris Garlitsky, Alain Meunier ou encore Giuliano Carmignola. Depuis 2009, elle enseigne la viole de gambe au conservatoire de Savigny-le-Temple et met en place des spectacles pour enfants à caractère pédagogique au cours desquels elle retrace l’histoire des différents instruments qu’elle pratique. En 2013, elle interprètera en soliste les Concertos de C.P.E. Bach sous la direction de Daniel Cuiller.

# INFORMATIONS PRATIQUES

Auditorium du Collège Franco-Britannique
Cité Universitaire Internationale de Paris
17 Boulevard Jourdan | 75014 Paris

Plan d'accès au collège franco-britannique

RER B : Cité Universitaire
Métro : Porte d’Orléans
Tramway T3
Bus 21, 88, 67
Périphérique : sortie porte d’Orléans ou porte de Gentilly (Parking public CHARLETY à proximité)
Point Vélib devant la Cité internationale

PRÉCÉDENT